quels sont les composants d’un kit solaire hors réseau ? Dans cet article, nous allons parler des différents éléments qui composent un kit solaire hors réseau, c’est-à-dire un kit solaire qui n’est pas connecté au réseau et qui sera la seule source d’énergie pour notre maison, nos appareils… Les éléments de base d’un kit solaire hors réseau sont :

Panneaux solaires

Les panneaux solaires convertissent le rayonnement solaire en courant continu. Évidemment, plus le rayonnement est élevé, plus les panneaux solaires produiront d’énergie à puissance égale. Cependant, il faut tenir compte du fait que deux panneaux égaux auront un rendement différent en fonction du rayonnement, qui change en fonction de la zone géographique, ou également en raison de l’inclinaison et de l’orientation, entre autres causes.

Nous pouvons classer la typologie des panneaux solaires de différentes manières ; la plus courante consiste à différencier les panneaux selon qu’ils sont polycristallins ou monocristallins.

Diferencias entre silicio monocristalino y policristalino

Il existe des panneaux solaires qui, en raison de leur tension de fonctionnement, ont été créés spécifiquement pour les kits solaires hors réseau, bien que cela devienne de moins en moins important en raison du travail effectué par le régulateur de charge.

Régulateur de charge

Il agit en coupant et en régulant le passage de l’énergie entre les panneaux et la batterie, en fonction de l’état de charge de cette dernière. Pour qu’il fonctionne correctement, sa puissance doit être correctement dimensionnée et le bon type doit être choisi pour obtenir les meilleures performances de nos panneaux.

Il existe 2 types de régulateurs de charge :

Régulateurs PWM: ils sont plus économiques et sont recommandés pour les petits systèmes solaires à faible coût. Il ne peut être utilisé que si la tension nominale des panneaux solaires et des batteries est la même, par exemple avec des panneaux solaires de 12V et des batteries de 12V.

Régulateur MPPT: Ils sont beaucoup plus efficaces car ils ajustent la tension entrante des panneaux à la tension requise par la batterie en fonction de son stade de charge, ils peuvent donc produire environ 30% d’énergie en plus qu’un PWM. La seule exigence est une tension nominale du panneau supérieure à la tension de la batterie de travail et ils sont la seule option possible lors de l’utilisation de panneaux avec une tension non standard.

Onduleurs solaires

Les onduleurs solaires doivent être connectés aux batteries et sont chargés de convertir le courant continu qui peut en être tiré en courant alternatif adapté à la consommation normale des ménages. Les onduleurs isolés, en général, peuvent être de : 12V, 24V ou 48V et il est très important qu’ils génèrent une onde sinusoïdale pure pour éviter les défauts dans les appareils électriques qui leur sont connectés.

Nous pouvons choisir plusieurs options de puissance en fonction de la consommation simultanée que nous devons connecter. Bien qu’il y ait des exceptions, la logique et l’habitude sont des puissances allant jusqu’à 1500W à 12V, environ 3000W à 24V et de 4000 ou 5000W à 48V.

Il est très courant d’intégrer le régulateur de charge dans l’onduleur lui-même, ainsi que la fonctionnalité d’un chargeur de batterie à partir d’une source externe. Ceci est très utile car dans les installations hors réseau, il est courant d’avoir un générateur à essence ou diesel pour couvrir la consommation d’urgence dans des conditions de faible production.

Batteries solaires

Les batteries solaires sontchargées de stocker l’énergie qui est captée et non utilisée pendant les heures d’ensoleillement. De cette façon, nous aurons cette énergie disponible la nuit ou lors des périodes de faible production. Ils représentent près de la moitié du budget d’un système solaire hors réseau et il est donc très important qu’ils soient adaptés à nos besoins.

Il existe de petites piles bon marché pour les utilisations plus discrètes et de gros accumulateurs pour les besoins plus importants. Il existe également différents types de technologies comme les batteries au plomb, les batteries AGM, les batteries GEL, les batteries stationnaires ou les batteries au lithium.

Les batteries sont regroupées pour obtenir la tension de fonctionnement requise par l’onduleur et leur capacité doit également être en accord avec la puissance de l’onduleur et l’utilisation que l’on va donner au système. Assurez-vous également que le régulateur de charge est configuré pour fonctionner à la tension du banc de batteries afin que tout fonctionne.

Câblage

Tous les éléments ci-dessus doivent être connectés ensemble. Pour ce faire, il est nécessaire de respecter les sections transversales car le courant circule à des intensités très différentes entre les éléments ci-dessus. La distance recommandée ne doit pas être dépassée car, en travaillant à basse tension, les chutes de tension peuvent entraîner un dysfonctionnement de l’ensemble du système.

Structures

Au départ, cela peut sembler un complément sans importance, mais il est chargé de maintenir fermement les panneaux solaires sur la surface sur laquelle nous allons les placer. Il ne faut pas non plus négliger l’importance d’une inclinaison et d’une orientation correctes pour le meilleur rendement possible d’un système solaire.

En outre, il est courant de disposer d’un générateur fonctionnant au carburant pour recharger en urgence les batteries du système solaire. En général, si le système solaire est correctement dimensionné en fonction des besoins, le générateur sera utilisé très peu de jours dans l’année.

Pour plus d’informations sur les kits solaires hors réseau d’AutoSolar, n’hésitez pas à contacter nos professionnels techniques, ils vous conseilleront sans aucun engagement sur les produits les plus adaptés à l’installation souhaitée et ils pourront réaliser un système adapté à vos besoins.

¡Quiero recibir asesoramiento!

Le facteur de puissance ou cosinus de phi dans un système électrique à courant alternatif est défini comme le rapport entre la puissance active (P) et la puissance apparente (S). Elle peut également être définie comme l’angle formé entre la puissance active et la puissance apparente lorsqu’il y a un décalage entre la forme d’onde du courant d’une charge et la forme d’onde de la tension. Si le courant et la tension générés sont parfaitement sinusoïdaux (220 Hz), la puissance active et la puissance apparente seront les mêmes.

Dans les circuits inductifs, cette valeur sera toujours une fraction décimale inférieure à 1, en raison de la discordance entre les ondes discutée ci-dessus.

Le cosinus de phi est défini comme l’angle formé entre la puissance active (P) et la puissance apparente (S) d’une charge. D’autre part, le facteur de puissance définit le rapport entre la puissance active (P) et la puissance apparente (S). Le cosinus de phi et le facteur de puissance ne seront égaux que pour des charges linéaires.

Gráfico coseno de phi

Lorsque l’on travaille avec des charges non linéaires, comme les variateurs de vitesse, des courants harmoniques sont créés, qui peuvent être représentés par le taux de distorsion harmonique (THD). Dans ces cas, la puissance apparente (S) ne sera pas seulement composée de la puissance active (P) et de la puissance réactive (Q). Nous devrons également tenir compte de « D », où D est la somme de toutes les puissances générées par la distorsion.

Factor potencia coseno phi

En résumé, dans les circuits non linéaires, le cosinus de phi ne coïncide pas avec le résultat final du facteur de puissance, le facteur de puissance étant toujours inférieur au cosinus de phi.

Cosφ: Ne dépend que des puissances active (P) et réactive (Q).

PF: dépend des puissances active (P), réactive (Q) et des distorsions (D).

– Dans le cas où le flux électrique est parfait et qu’il n’y a pas de distorsions (D=0), les deux coïncident.

Contacta con nosotros

Un groupe électrogène à essence est la réponse immédiate aux pannes électriques, et est même le meilleur allié lorsqu’il n’y a pas d’accès au réseau électrique ou la possibilité d’alimenter la totalité de la consommation par des panneaux solaires. C’est pourquoi les situations les plus courantes dans lesquelles les gens choisissent d’acheter un générateur sont les suivantes :

Vivre dans des zones reculées. Parfois, les coupures de courant du réseau électrique sont fréquentes, donc s’il n’est pas possible de couvrir toute notre demande par l’énergie photovoltaïque lorsque cette situation se produit (soit parce que l’installation est de taille insuffisante, soit parce que nous n’avons pas de batteries et que la coupure se produit pendant la nuit), l’option d’un générateur peut être intéressante.

Une alimentation de secours est nécessaire. Peut-être que votre cas n’est pas une panne d’électricité, mais que le service arrive avec une faible puissance et que vous avez besoin d’un équipement qui vous aide à obtenir une plus grande capacité énergétique que nous ne pouvons pas couvrir avec l’énergie photovoltaïque.

Voyages fréquents à la campagne ou en forêt. Il se peut qu’en ces occasions nous ayons besoin d’un groupe électrogène pour déplacer notre petite centrale électrique dans des zones reculées de notre géographie sans problèmes logistiques excessifs où nous n’avons pas la possibilité de monter et démonter une installation photovoltaïque en fonction du point où nous nous déplaçons.

– L’expansion de la chaîne de production d’une entreprise. Les machines spécialisées nécessitent une consommation extraordinaire d’électricité, à tel point qu’elles peuvent saturer le câblage d’un bureau ou d’une entreprise. Si vous voulez éviter ce genre de situation, il est préférable d’installer un générateur à essence ou diesel uniquement pour fournir de l’électricité à cet équipement s’il n’y a pas de possibilité d’installer un système photovoltaïque ou une autre source d’énergie renouvelable.

¡Quiero recibir asesoramiento!

– Je travaille à la maison et j’ai des problèmes de réseau. Il s’agit d’une situation similaire à celle expliquée au premier point, c’est-à-dire qu’il s’agit d’une solution valable lorsque les coupures de courant sont relativement fréquentes et que nous n’avons pas la possibilité de couvrir notre consommation par une installation photovoltaïque.

Jours de maintenance dans le service de l’électricité. Il est possible qu’une catastrophe naturelle se produise dans votre ville, comme une inondation ou l’effondrement d’une ligne en raison de fortes chutes de neige et de l’accumulation consécutive de neige sur ces lignes. Pendant les réparations, il n’y aura pas d’électricité à votre domicile ou sur votre lieu de travail. Des générateurs d’urgence à l’essence ou au diesel peuvent donc être conseillés à cette occasion.

Rentabilité de l’utilisation par rapport au coût du carburant. Il s’agit d’un autre facteur déterminant lors de l’achat de générateurs électriques à essence, lorsque l’on compare le coût de ce type de carburant avec celui du diesel, surtout lorsqu’il s’agit d’équipements destinés à une utilisation continue. L’achat de générateurs à essence sera une bonne décision lorsque nous aurons besoin de cet équipement pour des situations sporadiques.

Generador Gasolina Generador Diésel

Au premier abord, ce concept peut sembler complexe, mais transformons-le pour comprendre ce qu’est une chaîne de caractères de manière simple.

Une chaîne est un ensemble de panneaux solaires photovoltaïques connectés en série. Elles sont parfois appelées  » boîtes à cordes ». En outre, les onduleurs PV peuvent avoir des entrées pour différentes chaînes.

Si, par exemple, nous avons deux rangées de modules solaires connectés en série, cela signifie que nous avons deux chaînes. Les modules des chaînes peuvent être de 2, 8, 15 modules. On peut en connecter autant que possible à l’onduleur pour qu’il fonctionne correctement et en tenant compte de sa puissance. En mode autonome, les chaînes ne comptent généralement pas plus de 2, 3, 4, 5 modules. Si l’onduleur l’accepte, chaque chaîne a le même nombre de panneaux.

Laboîte à cordes est la boîte où les épissures sont réalisées et les connexions protégées. C’est là que toutes les épissures sont réalisées et que le chemin d’étape spécifié est suivi entre les modules en série, les chaînes et l’arrivée de l’onduleur.

Les boîtes à cordes sont protégées électriquement et contiennent une protection contre les surtensions, des fusibles, etc. Il est important de savoir que les grappes de chaînes doivent être mises en œuvre avec une conception sur mesure, stratégique et étudiée dans le cadre de chaque projet photovoltaïque.

Sur le site Web d’AutoSolar, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour une installation photovoltaïque raccordée au réseau et pour une installation hors réseau. Nous vous fournissons tous les composants par le biais de kits solaires, conçus en fonction des besoins les plus courants de nos clients. En outre, vous pouvez également trouver les composants dans chacune des catégories du site : panneaux solaires, onduleurs, batteries, régulateur de charge, structure de panneau solaire, …

Si vous êtes intéressé par la réalisation d’une installation, n’hésitez pas à contacter nos professionnels techniques, ils vous conseilleront sans engagement et vous feront un devis adapté à vos besoins. N’oubliez pas que nous avons également nos propres installateurs qui, si vous le souhaitez, peuvent effectuer la mise en service de l’installation.

Consulta algunas de nuestras instalaciones aquí

quels sont les doutes les plus courants lorsqu’on opte pour un kit solaire photovoltaïque ? Dans cet article, nous répondons à diverses questions pour vous aider à prendre une décision plus claire lorsque vous optez pour l’énergie solaire.

un panneau solaire de 60 cellules a-t-il toujours besoin d’un régulateur de charge MPPT ?

Oui, un régulateur MPPT est nécessaire pour connecter des panneaux reliés au réseau (entre 200W et 270W) pour des installations de 24V à 48V. Le régulateur nous permet de connecter les panneaux en série, augmentant ainsi la tension du panneau (le résultat de la somme de la tension de chaque panneau) au-dessus de la tension de la batterie, et garantissant ainsi que les batteries associées au système photovoltaïque sont correctement chargées. Le régulateur MPPT module la tension obtenue à cette fin, en plus d’améliorer la production d’énergie du système photovoltaïque sans augmenter le courant (le courant d’une chaîne de panneaux en série est égal au courant d’un seul panneau).

plus il y a de piles, mieux l’installation fonctionnera pour moi ?

Non, le rapport entre les panneaux solaires et les batteries doit être proportionnel, car si la capacité des batteries est beaucoup plus élevée que la puissance combinée des panneaux, la charge de la batterie prendra plus de temps et la batterie en souffrira, ce qui réduira sa durée de vie utile.

est-ce que n’importe quel régulateur de charge fonctionne avec des batteries solaires ?

Non, ils sont choisis en fonction du type de batterie et des charges à connecter au système. En ce qui concerne le type de batterie, il faut faire attention à la courbe de charge, au fait qu’elle effectue ou non une égalisation, à la programmation des tensions d’absorption, etc. Quant aux charges connectées, il faut savoir que dans les installations où des pics de courant sont produits par le démarrage des moteurs, il faut installer des régulateurs MPPT.

les piles ont-elles un effet mémoire ?

Non, les batteries n’ont pas d’effet mémoire, mais elles se sulfatent et perdent de leur capacité si elles ne sont pas correctement chargées et égalisées lorsque cela est nécessaire. Cette sulfatation entraîne une perte de capacité réversible avec des moyens de charge appropriés.

est-il possible de mettre un autre banc de batteries en parallèle pour augmenter la capacité ?

Non, le banc de batteries est la seule partie d’une installation solaire photovoltaïque qui ne peut pas être agrandie. Si des batteries usagées sont regroupées avec des batteries nouvellement acquises, il peut y avoir un déséquilibre dû aux différentes résistances internes. Si vous voulez augmenter l’autonomie énergétique de la maison, il est recommandé de remplacer toute la banque par une autre qui offre plus de tension et de vérifier la compatibilité avec le reste des éléments de l’installation photovoltaïque.

les batteries peuvent-elles être régénérées à la fin de leur vie utile ?

Non. La régénération permet uniquement de récupérer la sulfatation dans les batteries. Si la batterie est en panne parce qu’elle a épuisé ses cycles de vie, aucun processus de régénération ne permettra de restituer la matière active au réseau. Vous ne pouvez récupérer que les batteries qui ont été stockées pendant longtemps, les batteries qui ont été mal chargées pendant longtemps, et certains cas très particuliers.

puis-je mettre plusieurs régulateurs de charge avec des plaques différentes sur les mêmes batteries ?

Ce n’est pas la chose la plus conseillée, mais il est possible d’installer plusieurs régulateurs dans la même installation afin de pouvoir utiliser des panneaux de puissance et de caractéristiques électriques différentes (ce qui permet de réutiliser les panneaux des installations précédentes). Il faut veiller à définir les mêmes paramètres de charge sur tous les régulateurs et utiliser la même longueur et section de câblage pour qu’ils lisent la même tension.

dois-je déconnecter les batteries du régulateur dans les habitations saisonnières ?

Non, le régulateur est utilisé pour maintenir les batteries à la tension de flottaison, même si nous n’utilisons pas l’installation, si nous déconnectons les batteries du système, cela a une auto-décharge et sûrement quand nous retournons à notre maison la batterie sera déchargée ou sulfatée.

une installation avec des panneaux solaires et des batteries doit-elle payer un péage à l’État ?

Non, c’est tout à fait légal et aucun péage n’est payé dans le cas des maisons hors réseau équipées de batteries. Tant que l’électricité n’est pas vendue à un autre logement, il suffit de respecter la réglementation sur la basse tension dans l’installation et les matériaux utilisés pour être en conformité avec la loi.

existe-t-il des panneaux solaires qui produisent de l’énergie la nuit ?

Non, bien que les panneaux puissent nous donner une certaine tension les nuits de pleine lune, il n’y aura pas d’intensité de courant et donc pas d’énergie à utiliser.

les panneaux solaires produisent-ils de l’énergie les jours nuageux ?

Oui, même si la journée est nuageuse ou avec un rayonnement diffus, le panneau solaire reçoit une irradiation et, bien qu’il ne produise pas 100 % de sa puissance, nous pouvons avoir entre 10 et 20 % de production par rapport à une journée ensoleillée.

Contacta con nosotros

quelles sont les caractéristiques des onduleurs solaires ?

Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons expliquer certaines des caractéristiques les plus importantes des onduleurs solaires. N’oubliez pas que si vous avez des questions, vous pouvez consulter nos techniciens AutoSolar qui seront à votre disposition pour vous aider.

¡Quiero recibir asesoramiento!

Aspects à prendre en compte

Tension de fonctionnement : les onduleurs de batterie peuvent être de 12V, 24V ou 48V, mais cette tension de fonctionnement ne peut pas être modifiée et fixera donc la tension de la batterie de façon permanente. Cela signifie qu’une fois que vous avez un onduleur de batterie dans votre installation, vous ne pouvez pas changer la tension de la batterie sans changer l’onduleur.

Plage de tension d’entrée (tension de la batterie) : les onduleurs de batterie peuvent assimiler une plage de tension d’entrée (tension de la batterie) ; en dehors de cette plage, l’onduleur ne fonctionnera pas. Chaque onduleur a une plage d’entrée qu’il est capable d’assimiler :

– Dans un onduleur 12V: entre 10,5V et 16V.
– Dans un onduleur 24V: entre 21V et 31V.
– Dans un onduleur 48V: entre 41V et 60V.

Pour être sûr de la plage d’entrée de chaque onduleur, il est conseillé de consulter les caractéristiques de chaque produit dans la fiche technique fournie par le fabricant.

Puissance de sortie : la puissance de sortie de l’onduleur peut être exprimée en watts (W) ou en volts-ampères (VA). La différence entre les deux est le facteur de puissance, qui dépend de l’efficacité de notre onduleur et aussi du type de charges ou de consommation connecté. Ainsi, un onduleur d’une puissance de 5000VA aura une puissance proche de 5000W lorsque les charges qui lui sont connectées sont pratiquement purement résistives, alors que si les charges sont principalement inductives ou capacitives, il aura une puissance d’environ 4000W. Les charges résistives correspondent à celles où il n’y a pas de déphasage entre la tension et le courant, c’est-à-dire que le courant ne se transforme pas mais que l’énergie est consommée sous forme de chaleur, comme dans les cuisinières à résistance, une chaudière électrique ou un four classique. Les charges inductives et capacitives transforment le courant avant de le consommer, créant un écart entre la tension et le courant, comme dans les moteurs, les compresseurs, les tubes fluorescents et tout ce qui comporte un transformateur ou un condensateur.

Température : la température a un impact majeur sur le rendement des onduleurs en limitant la puissance maximale qu’ils peuvent fournir et la durée pendant laquelle ils peuvent fournir cette puissance. Plus le flux de courant est élevé, plus la température est élevée. Ainsi, tous les onduleurs pourront fournir la puissance de sortie nominale à une température standard de 25º et presque doubler la puissance nominale pendant quelques secondes.

Puissance de pointe maximale : afin de supporter la puissance de pointe qui existe lors des démarrages de charge les plus exigeants, tous les onduleurs sont capables de fournir transitoirement jusqu’au double de la puissance.

Consommation en veille : l’onduleur consommera toujours de l’énergie même lorsqu’il n’y a pas de consommation dans la maison, étant dans ces cas très faible. Plus la puissance de l’onduleur est importante, plus la consommation en mode veille est élevée.

Tension de fonctionnement : en raison de l’efficacité de la conversion qu’offrent les onduleurs de batterie 12V, ils ont des puissances de sortie de quelques watts à 1200W, les onduleurs 24V ont des puissances de sortie entre 2000W et 4000W et les onduleurs 48V entre 4000W et 8000W.

Inversor Solar Inversores solares conexión a red Inversores de Red Monofásicos Inversores de Red Trifásicos

L’énergie solaire est l’une des meilleures solutions pour économiser sur les factures d’électricité. En installant des panneaux solaires, il est possible d’utiliser cette énergie, mais il est important de savoir combien coûte une installation solaire pour une maison.

La première chose à savoir est qu’il existe différents types d’installations photovoltaïques. Vous pouvez parcourir notre article pour connaître leurs différences et savoir lequel est le plus adapté à vos besoins.

Ensuite, et en fonction de l’installation dont vous avez besoin pour votre maison, ils sont constitués de certains éléments ou d’autres, mais ne vous inquiétez pas car ils sont très similaires. D’une manière générale, les installations photovoltaïques nécessitent : des panneaux solaires pour transformer l’énergie qui provient du soleil en énergie électrique ; un onduleur solaire pour transformer cette énergie qui est en courant continu en courant alternatif et des structures de qualité pour pouvoir maintenir correctement l’installation afin d’éviter les accidents

La principale différence entre une installation hors réseau et une installation raccordée au réseau est constituée par les batteries. Dans les installations hors réseau, les batteries sont essentielles et permettent de stocker l’énergie excédentaire pour pouvoir l’utiliser à des moments où les panneaux ne sont pas à pleine capacité, comme par temps nuageux ou la nuit.

Combien coûte un système solaire domestique ?

Grâce aux progrès réalisés ces dernières années et à l’essor du secteur photovoltaïque, le coût des panneaux solaires a été progressivement réduit, permettant à l’énergie solaire de devenir une alternative viable pour de nombreux foyers.

¡Quiero recibir asesoramiento!

Une installation pour une maison isolée avec une puissance de 3000W et obtenant 6400Wh/jour coûterait moins de 2000€. Cette installation serait composée de 4 panneaux solaires de 380W, d’un onduleur de 3000W 24V, de 2 batteries de 250Ah et du câblage, de la structure et des connecteurs. Avec cet investissement, nous pourrions couvrir la consommation de :

– 1 réfrigérateur-
4 lampes à led pendant 4h/jour-
2 charges de téléphone portable pendant 3h/jour-
1 TV de 50W pendant 4h/jour-
1 ordinateur portable pendant 4h/jour-
1 pompe de puits 0.5CV maximum 1h/jour-
1 micro-onde-
1 machine de travail (comme une foreuse) pendant 2h/jour






Et en tenant compte du fait que nous estimons à 3 heures le pic d’ensoleillement en hiver et à 7h en été.

Malgré cet exemple, le prix d’une installation dépendra principalement de la puissance requise et de l’irradiation solaire qui tombe sur l’espace réservé à l’installation. Plus l’irradiation est importante, moins il faut de panneaux et vice versa. D’autre part, l’onduleur et les batteries (dans le cas d’installations hors réseau) sont les composants les plus coûteux et, par conséquent, affecteront l’amortissement.

Si vous envisagez d’installer des panneaux solaires mais ne savez pas quel kit choisir, vous pouvez contacter nos professionnels pour obtenir des conseils. Nous fournissons des estimations gratuites et sans obligation.

Plusieurs composants composent un kit solaire photovoltaïque, mais dans cet article, nous allons nous concentrer sur l’onduleur. L’un des principaux éléments du système qui nous aidera à produire notre propre énergie. Mais comment installer un onduleur solaire, quelles sont les étapes à suivre et quelles sont les recommandations à prendre en compte ?

Étape 1. Vérification

Tout d’abord, il est nécessaire de vérifier que tous les circuits de distribution électrique de notre maison fonctionnent correctement. Pour ce faire, assurez-vous que les fils de terre jaune et vert, le fil neutre bleu et les fils de phase noir ou brun sont correctement connectés. Ensuite, vous devez séparer les circuits de votre maison pour les identifier : le circuit d’éclairage, le circuit des prises, le circuit du four, etc.

Étape 2. Choix de l’emplacement

L’onduleur doit toujours être installé plus haut que les batteries, mais jamais au-dessus. En l’installant à une hauteur plus élevée, on évitera une éventuelle détérioration de l’équipement due aux vapeurs parfois dégagées par certains types de batteries. En ce qui concerne les batteries de l’installation, n’oubliez pas qu’elles doivent également être placées dans des espaces frais et ventilés, loin de la lumière directe du soleil et que la température à l’intérieur ne doit pas dépasser 25ºC. Cet espace doit avoir la capacité de renouveler l’air à l’intérieur pour éviter la concentration permanente des gaz produits par les batteries.

Étape 3 : Installation

Une fois que le meilleur emplacement pour les batteries et l’onduleur a été choisi, l’étape suivante consiste à les mettre en place. Comme vous le verrez, chez AutoSolar nous avons des kits de matériel électrique, grâce auxquels il vous sera plus facile d’installer l’onduleur et les batteries. Il vous suffira de fixer la base de l’installation au mur. Si vous décidez de l’installer vous-même, utilisez des chevilles et des tire-fonds pour fixer l’onduleur. Quant aux batteries, elles doivent être installées sur des supports de batterie ou sur une surface lisse et plate. N’oubliez pas qu’il est important d’installer des éléments de protection à la sortie de l’onduleur, du côté CA (ligne qui alimente la maison), nous installerons un disjoncteur général pour les courts-circuits. Pour protéger les batteries, nous installerons un fusible ou un disjoncteur sur la ligne positive qui relie l’onduleur au pôle positif des batteries. Chez AutoSolar, nous vous recommandons de placer l’onduleur dans un endroit sec et à l’écart des éléments qui peuvent provoquer une augmentation de la température de l’onduleur, comme les cuisinières, les réchauds, etc.

Étape 4. Connexion des batteries

Une fois que nos batteries sont disposées et connectées en série, l’étape suivante pour continuer l’installation est de connecter les batteries à l’onduleur. Ensuite, la ligne de sortie CA de l’onduleur est connectée aux protections installées pour alimenter nos consommations. Pour connecter les panneaux solaires, installez des fusibles 1000V DC avant l’onduleur sur les pôles positif et négatif. Une fois installée, la ligne du panneau solaire est connectée.

Si l’installation comporte un système avec un régulateur externe à l’onduleur, connectez ce régulateur aux batteries comme cela a été fait précédemment avec l’onduleur. Une fois connecté aux batteries, nous pouvons connecter la ligne de panneaux à l’entrée PV+ et PV -. Si l’onduleur est équipé d’un régulateur de charge, comme les batteries ont déjà été connectées, nous pouvons connecter la ligne du panneau aux entrées PV+ et PV -.

Une fois toutes les connexions effectuées, nous vérifierons si tout fonctionne correctement. Le fusible de la batterie est connecté et la tension du banc de batteries est vérifiée, cette tension doit être correcte pour que l’onduleur fonctionne (12V, 24V ou 48V). Ensuite, les fusibles des panneaux sont connectés pour vérifier qu’ils chargent les batteries et avec une pince ampèremétrique, on vérifie que tous les panneaux fonctionnent correctement. Enfin, il ne reste plus qu’à réinitialiser les protections de la ligne CA (ligne d’alimentation électrique de la maison), et à vérifier que tous les appareils électriques et les lumières fonctionnent correctement.

¡Quiero recibir asesoramiento!

L’expansion des systèmes photovoltaïques est une tendance croissante en raison du succès des systèmes existants et des avantages évidents qu’ils offrent. Mais quels éléments doivent être ajoutés lorsque l’on veut étendre un système solaire ? Dans ce qui suit, nous examinons les différents dispositifs que nous devons prendre en compte lors de l’extension de l’installation solaire

1.Panneaux solaires: nous avons toujours la possibilité d’augmenter le nombre de panneaux solaires nécessaires pour couvrir la nouvelle consommation quotidienne.

2. Régulateur de charge: nous devons calculer l’intensité et la puissance maximales des nouveaux panneaux que nous allons étendre le système photovoltaïque afin de pouvoir dimensionner le régulateur nécessaire.

3. Onduleurs: il faut calculer la nouvelle puissance de tous les appareils qui vont être connectés en même temps, dans le cas où l’onduleur est insuffisant, il faut acquérir un nouveau modèle d’onduleur avec une plus grande puissance.

4. Batteries: elles ne sont pas extensibles, car il n’est pas conseillé d’utiliser des batteries en parallèle. Nous devons éliminer les batteries déjà installées et dimensionner le nouveau parc de batteries en tenant compte de la nouvelle consommation de l’installation.

Lorsqu’il s’agit d’une nouvelle installation photovoltaïque, les batteries solaires constituent sans aucun doute l’investissement le plus important. C’est pourquoi les mesures nécessaires sont prises pour prolonger leur durée de vie utile, facilitant ainsi l’amortissement précoce du système. L ‘une des erreurs les plus courantes est la connexion de batteries en parallèle, car, même si beaucoup pensent que leur plus grand avantage est la somme de leurs intensités, à long terme, le système photovoltaïque peut présenter des problèmes dus à cette mauvaise décision

Problèmes de connexion des batteries en parallèle

L’usure de la batterie est accélérée. Il y a des batteries qui travaillent beaucoup plus que d’autres parce que les conditions qui doivent être réunies pour que nous soyons aussi proches que possible d’un système électrique parfait ne le sont pas.

– La charge n’est pas uniforme. Ils passent de l’état déchargé à une charge presque complète à un rythme anormalement rapide. Cela se produit parce que certaines des batteries du banc sont déséquilibrées par rapport à la lecture de l’énergie de l’onduleur/régulateur.

– La capacité que nous voyons de leur exploitation est inférieure à ce qu’elle devrait être. La question typique : « si j’ai tant de capacités, je ne peux pas expliquer comment j’ai si peu d’autonomie ». Cela se produit parce que certaines des batteries du banc sont plus usées que les autres et ont une lecture énergétique très faible, ce qui fait baisser la tension de l’ensemble du banc

– La résistance interne des piles n’est pas identique (c’est inévitable).

L’état de charge initial de toutes les batteries n’est jamais le même.

En résumé, dans les systèmes en parallèle, il y a une décompensation entre les différentes batteries, elles ne se chargent pas toutes à 100% et il y a donc toujours un transfert minimum d’énergie entre une batterie et une autre, de sorte que les batteries connectées en parallèle n’atteindront jamais une charge de 100%. Une connexion parallèle entraîne une perte de l’autonomie de la batterie et peut causer des problèmes dans un court laps de temps.

¡Quiero recibir asesoramiento!